de Paris à un peu n'importe où…
category: Les Menuires
tags:

Suite des cours pour moi lundi et mardi… Et beaucoup d’émotions fortes !

Lundi j’ai pu prendre mes premières pistes vertes avec ma prof, vu que je sais tourners en chasse neige des deux côtés (c’était pas évident le premier jour avec ma jambe gauche !). Petites pistes, avec pas trop trop de dénivelé, voir du plat pour tenter de la vitesse. Avec la prof ca va ! Dès que je suis seule avec Seb je suis plus timoré… Faut dire que les gens déboulent sec de derrière parfois… Et l’effet combinaison rouge des profs de l’ESF a un effet l’imitateur de vitesse ! Bref, j’ai retenté quelques petites pistes vertes avec Seb, mais je me suis trouvée devant un  problème que je n’avais pas soupçonné en cours : la descente des télé-sièges ! Sur mes 3 sorties seules, je me suis vautrée deux fois. Une parceque je n’allait pas assez vite (réflexe chasse-neige) et je me suis pris le télé-siège dans l’épaule, et la seconde je croise que j’ai oublié de me lever… Du coup j’ai fini à plat sous l’arrivée des bazars…



Aujourd’hui je m’attendais a une nouvelle piste verte, « La violette », très longue. Seb l’avait déjà faite et la trouver simple. Ben pas tant que ça ! En revanche les paysages d’en haut son magnifique : on y accède en télécabines, et on a une vue sur toute la vallée. Avec le ciel bleu c’était sympa. Cet après-midi pentes plus sèches, goulet, virages avec remise des skis droit, une chute et relevage (peur de la pente toujours…), … Ma prof a du taf mais elle est patiente, heureusement pour nous deux ! Pour finir la courte journée j’ai retenté la piste verte d’hier avec Seb et le télé-siège maudit. Passé sans soucis :)



Ce soir comme les autres soir on va se chercher un resto… Pas mangé depuis ce matin, et le grand air ça creuse ! 

Côté muscle ça va, je me suis fait aux chassures… Juste mal aux épaules, je dois être  trop crispée ! Mais les mollets et les fessiers ça va encore, même si je tremblote a la fin du cours.

category: Les Menuires
tags:

Après un voyage de 5 heure en intercaisses (vive le surbooking !), mais finalement pas si désagréables vu la quantité d’enfants en bas âges en caisses, nous voile arrivés à Moutiers. Un coup de navette, et on se retrouve en moins d’une heure en plein centre des Menuires à la Croisette. En 3 minutes de bus on rejoint l’apart loué au collègue de Seb, aux Fontanettes 1. En plein milieu des montagnes, on déconnecte ! Mais pas le temps de se poser, il faut filer à l’ESF prendre mes cours particuliers pour dimanche et lundi, se renseigner des prix des forfaits, puis faire des courses a ramener à l’apart. Puis retourner à la Croisette chercher notre matériel loué sur Internet… A reposer aussi dans la cave de l’immeuble…. Enfin on peut se poser, mais je suis tellement crevée que j’ai à peine la force d’aller boire un coca avant de m’effondrer sur le canapé…

Après une bonne nuit de sommeil, et un solide petit dej, on va acheter nos forfait pour l’après midi, on traine un peu… Et a 12h30 c’est l’heure de mon cours ! Il faut être sur place équipé, on a donc dû faire avec les chaussures de ski au pieds les 10 minutes de marche entre l’apart et les pistes. J’avais oublié à quel point c’était lourd et désagréable ! Sinon ma prof de ski est très sympa et patiente, pendant l’heure et demi de cours on a repris les bases sur une mini piste pour ultra débutants : chasse neige, stopper, et surtout tourner ! Ayant moins de force dans la jambe gauche, j’ai du mal à tourner à droite… Et vu que j’ai encore peur de la vitesse, ça facilite pas les choses ! En fin de cours je gérais mieux, du coup je vais enfin pouvoir prendre les pistes vertes avec elle ! J’ai donc suivi ses conseil, l’après midi on juste fait 4 ou 5 descentes de la mini piste un peu chiante avec Seb… Mais l’essentiel est que je reprenne confiance en moi, donc on y va molo ! On a profité de l’après midi pour aller faire changer mon forfait non utilisé pour le lendemain (j’ai eu du bol, ils ont fait un geste), et reprendre des cours supplémentaires pour mardi et mercredi. Après arrêt bière dans un bar en bas des pistes… 

Le soir après la douche, on a filé vers le quartier des Bruyères où se trouve des restos et bar, a 15 min a pied environs. Après un verre dans un club, on a trouvé une brasserie pour faire notre première raclette ! On avait pas mangé depuis le matin, mais il fallait bien ça pour réussir à finir les patates et la charcuterie !