de Paris à un peu n'importe où…
category: Voyage à Rome
tags:

Arrivée à la place Saint-Pierre à 9h30 pour visiter la basilique… Beaucoup de monde, de la queue avec passage sous portique et passage des sacs aux rayons X… Ça ne rigole pas ai Vatican avec la sécurité !
En revanche pas de bol, il y avait ce mercredi matin une audition du pape, ce qui signifie que la basilique Saint Pierre était fermée au public…
On c’est rabattu avec le groupe sur la visite du château Sant Angelo… Qui offre une vu sympa sur la place Saint Pierre, mais ça s’arrête là : le musée est vraiment pas génial.
On est ensuite partis avec Seb faire un petit tour dans la rue des magasins, via di Renzo, avant de manger dans un des restos a touristes qui borde le Vatican. Très marchands du Temple comme ambiance, entre les restos, vendeurs de babioles… et aussi des vendeurs de sacs Channel de contrefaçon à la sauvette, qui jouent au chat et à la souris avec les flics.

Rendez vous avec le groupe et le guide devant le musée du Vatican… Ce musée déchire grave, et le faire avec un guide est un vrai plus ! Si on est plutôt dubitatif quand aux tourisme de groupe, le coup du guide pour les grands sites, on est prêt a le refaire !
Donc dans ce musée, les plus belles pièces d’art romain antique comme le Laocoon, mais surtout d’art médiéval et de la Renaissance. Tentures, sculptures, mosaïques, fresques… Dans une architecture et des jardins sublime. Même l’art contemporain s’invite avec la grosse boule dorée dans un des jardins. Le clou de la visite est la chapelle Sixtine dont les murs et plafonds sont peints par Michel-Ange (photo interdites). Impressionnant, quoiqu’un peu sombre et étouffant : il y a un monde pas possible dans ce musée, et dans cette chapelle en particulier. Le bruit courre que la chapelle sera bientôt interdite de visite, car la transpiration, le souffle et la chaleur abiment les fresques.

Ensuite visite guidée de la basilique Saint-Pierre, en évitant quelques heures de queue :)
C’est le plus grand édifice catholique mondial, et il est tout bonnement a couper le souffle : beau et colossal, tout en dorure, marbres et mosaïques de verre teinté. A noter qu’il s’agit d’un bâtiment style Renaissance, qui marque une rupture totale avec l’art gothique. Sous la basilique, le tombeau de Saint Pierre, premier pape. La seule chose qu’il a vu de son vivant, c’est l’obélisque romain sur la place Saint-Pierre, avant sa torture dans un cirque qui était à l’emplacement où se trouve la basilique.
Il y a aussi des œuvres très connues, comme la Pieta de Michel-Ange.
Ensuite on a divisé le groupe en deux : Seb a suivi ceux qui voulaient monter tout en haut du dôme de la basilique (plus de 550 marches + vertige), et moi j’ai suivi ceux qui souhaitaient voir la crypte et les tombeaux des papes (dont celle de Jean-Paul II).

Retour a l’hôtel ensuite, une fouis encore dans un bus bondé… On va aller boire un coup là histoire de se soigner 😉